DTC-VGP Marquis di Gorgonzola

Notre beau Marquis nous a quittés le 27 février 2017, rongé par une vilaine tumeur des os de la face, alors qu’il était en si bonne forme par ailleurs, toujours si gourmand, toujours si câlin et charmeur. Mais le garder plus longtemps avec nous aurait été égoïste. Notre gros nounours nous manque infiniment.

***

Aaah, lè duè grrrandè coupoles della cathédrale de Milano…

cordage_gorgonzola

Ma description : Birman dorrrrè, comme lès blés, himalayen aussi dur et fort comme la montagne, si tou vois cè que je veux dire, bella. Uni, avec grandes oreilles dumbo (et tou sais ce qu’on dit sur la taille des oreilles). Et j’ai le poil frizzante sur le torse comme les vrais machos, mais touche comme c’est doux !

Mon poste sur le bateau : Charmeur des humains et des belles ragazza. Aucoune ne me résiste.

Ma fiche au LORD : DTC42741M

Ma date de naissance : 31 dicembre 2014.

Mes origines : Mon père Citizen Kane a enlevè toutes les étoiles dou ciel pour les mettre dans les yeux de ma mère Phantom Space Ramen, et je souis nè à Paris chez La Tarte au Citron. Mais pour sédouire les filles, je fais semblant d’être italiano, tou vois.

Les gènes que je porte : La possibilità de bleu italiano (c’est le bleu russe, mais avec beaucoup plus la sédución, tou vois).

Mon caractère : Oeil de velours et patte de tombeur, je fais mon noumero de sedoucteur pour avoir une caresse què j’aime beaucoup, une douceur pour ma langue délicate, et me faire bien voir par le chef. Tout lè monde m’aime, c’est comme ça, tou vois. Sauf le Suisse, là, le Cavaliero : la jalousie sourement, vu que j’aurai toutes les femmes, et pas loui. Alors je fais oune petit pas de côté élégant pour l’éviter et je deviens encore plous irrésistible.

Mes petites manies : Faire oublier tous les autres ragazzo en étant le plous mignon. J’emploie la technique ancestrale du padre pour les faire fuir des alcôves et qu’on ne regarde plous que moi. Ils pâlissent tous en voyant mes attributs, surtout quand je leur mets sur le nez, et ils s’en vont devant mon charme natourel. Ils savent qu’ils n’ont aucune chance avec toi, bella, pouisque tou m’aimes déjà.

Ma santé : Fort et vigoroso, pour pouvoir satisfaire toutes les femmes. Ma… j’ai eu oune petit rhume quand j’étais piccolo, mais j’ai pris de bonnes médecines pour retrouver la santé et maintenant, j’ai tout ce qu’il me faut pour te faire l’amour tout au long de la nouit, ne t’en fais pas.

La santé de ma famille : Ah, hélas ! le padre a quitté trop tôt la famiglia. C’était un bon vivant qui aimait trop les femmes et la bonne table surtout. Ye loui avait dit, pourtant, qu’avec sa bedaine il ne sédouirait plous les filles. Heureusement la mamma se porte bien. Nous avons une grande famiglia, alors évidemment, il y a parfois lè petits problèmes.

L’histoire de mon nom : L’Italia pour mon charme et le formaggio en hommage au padre, bien sûr ! Rien à voir avec l’affroso Rastapopoulos déguisé, même si le Capitano essaiera dè vous faire croire lè contraire.

L’histoire de mon adoption : Je m’appelais Toniglandyl, déjà oune présage de ma grande pouissance avec les femmes. Toutes me voulaient et mon charme a fait le reste pour convaincre le Capitano de me prendre.

Ferai-je des bébés ? Ma, quelle questionne ! Un amoroso comme moi fait tomber les cœurs, j’ai déjà deux belles fiancées et je me prépare chaque jour pour elles en me consumant dè passione pour leur faire des beaux enfants.

Top