GDM Victor Tropetit x NUA Hellébore

La (torride) saillie a eu lieu à la maison le 4 septembre 2016. 17 petits bien vifs sont nés facilement le 26 septembre 2016 à Nantes chez Dune. Ils porteront le double affixe OPS-VGP.

Les parents

tropetit_cadrecorde2
GDM Victor Tropetit
LORD : GDM44504M
Description : Burmese berkshire standard (cama) rex.
Génotype : a/a ch/ch Du/du R/R Rb/- Re/re.
Date de naissance : 1 juillet 2015.
Âge à la saillie : 14 mois.
Poids à la saillie : 550g.

hellebore_cadrecorde2
NUA Hellébore
LORD : NUA46228F
Description : Bleu russe agoutie irish standard rex.
Génotype : A/- C/ch Du/Du R/r rb/rb Re/re.
Date de naissance : 18 février 2016.
Âge à la saillie : 6 mois et demi.
Poids à la saillie : 285g.

Informations complémentaires

Tropetit est consanguin à 34,8% et Hellébore à 7,6%. Leur situation relative dans l’arbre généalogique familial est visible sur la carte au trésorLa portée sera consanguine, avec un taux total exact de 10,9%, dont un taux partiel de 5,56% sur les ancêtres communs les plus proches. (Les ancêtres communs principaux sont DTC Ho Kago Tea Time et LAB Juste Leblanc. La consanguinité d’HTT, qui est de 37%, est prise en compte dans le calcul. Celle de Juste, inconnue, n’est pas prise en compte. Le reste – la différence entre 5,56 et 10,9 – est très composite, et issu de l’accumulation de très nombreux chemins entre ancêtres plus éloignés : Past Masters, Rubber Soul, Papa et Maman. Chacun de ces chemins pris isolément représente un taux très négligeable. Aussi je retiens que le taux significatif, celui qui est obtenu « en une fois », est de 5,56%. Au passage, on voit ici l’erreur introduite par une troncature à 5 générations, qui peut être importante…).

La famille proche de Victor Tropetit (branches issues de sa grand-mère Phantom Space Ramen) a connu un certain nombre de problématiques, notamment de problèmes respiratoires et de problèmes de fertilité et mise-bas, qui ont amené les autres personnes qui travaillaient cette branche (Ancalimë, Lorien, Barney notamment) à ne pas la poursuivre. Afin de ne pas surcharger cette page de présentation, je détaille sur cette page annexe ces problématiques et les raisons qui nous ont conduit, Dune, Nualan et moi à planifier malgré tout cette portée. Un document de suivi synthétique sera également mis à disposition prochainement (c’est touffu, je cherche la manière la plus lisible de présenter les choses). En attendant, les informations sont un peu éparpillées mais largement disponibles sur des supports publics :

Sur le plan de la santé : Hellébore est une puce en pleine santé qui n’a jamais eu à être soignée pour aucun problème. Victor Tropetit a été légèrement touché par la même infection respiratoire que ses frères et sœurs (et avant eux, sa mère, ses oncles et tantes, et l’autre portée de sa grand-mère maternelle) pendant son sevrage, et traité avec des nébulisations d’antibiotiques, corticoïdes et huiles essentielles (de ses 4 à ses 6 semaines). Il est arrivé à la maison avec un assez petit poids mais il a très vite récupéré une courbe de poids normale et a aujourd’hui un gabarit tout-à-fait normal et harmonieux. Depuis son sevrage, il est en parfaite santé respiratoire (radio des poumons parfaite en décembre, aucun signe clinique même mineur) et en dehors d’un petit abcès banal au bas-ventre, n’a connu aucun problème de santé depuis qu’il est à la maison.

Sur le plan du caractère, les deux parents sont plus qu’extra (voir leurs fiches individuelles en cliquant sur leur photo), comme d’ailleurs leurs fratries respectives. Léchouilleurs, espiègles, équilibrés, à l’aise à leur place dans la hiérarchie de leurs groupes respectifs, hyper proches de l’homme, deux petites perfections faites pour se rencontrer !

But de la portée

La décision de faire cette portée résulte de longs mois de réflexion, d’hésitations et de discussions, en raison des problématiques familiales déjà évoquées. La portée répond au final pour moi à un double but :

  • Faire un dernier essai pour sauver la branche de Ramen et Citizen Kane, parce que je pense qu’elle a des qualités qui méritent d’être préservées malgré les soucis, et que Tropetit est le meilleur candidat disponible pour faire cet essai, dans une logique de sélection. Ce dernier essai n’était envisageable pour moi que sous de fortes conditions qui permettent de le faire avec le plus de sécurité possible, conditions qui ont pu être réunies avec Hellébore, sa naisseuse et sa propriétaire.
  • Faire faire une portée à Hellébore, en branche complémentaire de celle de sa sœur Crystal Sky et qui ne soit pas trop similaire, pour éviter un futur goulet d’étranglement en cas de problème, la branche Kobayashi x Dido étant pour l’instant modestement travaillée (sur cette portée, une seule femelle reproduite : Chisana Kiseki, un seul mâle avec une saillie prévue : Père Castor). Dune souhaitait par ailleurs revenir à la reproduction en étant épaulée dans le cadre d’un projet construit et mené à plusieurs.

Ces deux buts auraient pu être poursuivis en trouvant une fiancée à Tropetit d’un côté et un amoureux à Hellébore de l’autre, mais toutes choses considérées (pools génétiques en jeu, forces et faiblesses des branches respectives, aspects pratiques : proximité géographique et disponibilité immédiate alors que le temps pressait pour Hellébore), nous avons jugé que les mettre ensemble était la meilleure solution. Les gènes qui vont se rencontrer ici se sont déjà essentiellement tous rencontrés dans d’autres portées, on n’introduit pas de grosses inconnues, juste des dosages différents. Les qualités maternelles de la famille d’Hellébore sont une bonne réponse aux problématiques familiales du côté de Victor Tropetit.

Il ne s’agit pas d’une « portée-test » (je ne la fais pas « pour voir », je la fais parce que je crois que c’est une bonne portée), mais d’une portée « à l’essai » (elle restera séparée du projet principal le temps de faire ses preuves, et on se donne d’emblée des critères stricts pour dire stop au premier pépin). Si cela fonctionne, elle permettra d’avoir une petite « variante » génétique par rapport aux bases actuelles (ne pas tout miser sur la descendance de Gingerbread pour ne pas perdre le travail ramené des Etats-Unis par Ancalimë), donc d’abaisser potentiellement le taux de consanguinité, et dans le futur, de moins dépendre de portées dont Dune, Nualan et moi ne déciderons pas pour poursuivre un projet commun orienté RED. Elle permet également de réinjecter un apport de cama rex, et de continuer à tracer le RED porté par Hellébore (deux gènes d’aspect que je souhaite conserver). En ce qui concerne les stops, tout sera arrêté si :

  • Hellébore rencontre la moindre difficulté de mise-bas (même si c’est « seulement » une mise-bas un peu trop longue, ou que Dune la sent exagérément fatiguée pendant ou après) ;
  • Les petits montrent le moindre symptôme respiratoire pendant leur sevrage (même en présence de facteurs environnementaux qui fourniraient des « excuses ») ;
  • La portée est de 6 petits ou moins (morts-nés inclus).

Dans le cas contraire, une fille sera mise à la reproduction avec les mêmes conditions de continuité, avant toute tentative de réintégration au projet principal.

Prévisions

Dans la continuité de mes projets précédents, on continue de tricoter le chromosome 1 avec ou sans bleu russe. Tropetit 2 chances sur 3 de porter le bleu russe, Hellébore a 2 chances sur 3 de porter le noir et 1 chance sur 2 de porter le burmese,  ce qui multiplie « un peu » les combinaisons  (16 couleurs possibles, 14 si on ne distingue pas la base noire de la base agoutie chez les siamois).

La version courte, c’est de retenir que :

  • On est sûr d’avoir des agoutis, des siamois seal-point et des wheaten burmese ;
  • En plus, il y a de grandes chances qu’on ait « autre chose » parmi : noir, bleu russe, bleu russe agouti, siamois, burmese, sable de base noire ou de base bleu russe. Mais probablement pas tout ça à la fois non plus.

Si vous voulez du détail, sortez vos aspirines. Je vais supposer qu’Hellébore ne porte pas le burmese. Dans ce cas :

  • Si Hellébore est homozygote agoutie et que Tropetit ne porte pas le bleu russe (1 chance sur 9) :
    • 50% agouti, 25% siamois seal-point, 25% wheaten burmese
  • Si Hellébore est homozygote agoutie et que Tropetit porte le bleu russe  (2 chances sur 9) :
    • 25% agouti, 25% bleu russe agouti
    • 12,5% siamois seal point, 12,5% siamois russian point, 12,5% wheaten burmese, 12,5% russian wheaten burmese (pas sûre que ça se dit comme ça, bref burmese agouti bleu russe si on préfère)
  • Si Hellébore porte le noir et que Tropetit ne porte pas le bleu russe (2 chances sur 9) :
    • 25% agouti, 25% noir
    • 25% siamois seal point, 12,5% burmese, 12,5% wheaten burmese
  • S’ils portent les deux (4 chances sur 9) :
    • 50% de « non siamois » soit : noir (12,5%), agouti (12,5%), bleu russe (12,5%), bleu russe agouti (12,5%)
    • 50% de « siamois entre autres » dont : siamois seal point (12,5%), siamois russian point (12,5%), burmese (6,25%), wheaten burmese (6,25%), russian burmese (6,25%) et russian wheaten burmese (6,25%, et en vrai je ne sais même pas à quoi ça ressemble).

Je vous épargne le cas où Hellébore porterait le burmese (auquel cas on rajoute les cas de burmese homozygote : sable, wheaten sable, etc. avec des probabilités qui tombent à 3,125%). Je rappelle qu’un pourcentage de x% doit s’entendre comme « chaque raton de la portée a x% de chances d’être de cette couleur », et non « il y aura x% de ratons de cette couleur dans la portée » (parce que 3,125% d’une portée, à moins d’avoir 32 ratons…).

Outre la couleur :

  • 25% lisse, 25% « double » rex, 25% rex, 25% cama rex
  • irish, berkshire, peut-être hooded et uni
  • 100% standard porteurs dumbo, sauf surprise (Hellébore a une toute petite chance de le porter)
  • Tous les « non siamois » seront porteurs RED sûrs.

Récapitulatif

Au vu des petits il s’avère que Tropetit était de base himalayenne et non siamoise (et probablement irish plutôt que berkshire génétiquement parlant). Hellébore s’est remarquablement bien occupée de ses petits et les a allaités très longtemps (jusqu’à plus de 5 semaines pour les filles), tous ont atteint un poids correct et elle n’a pas maigri, tout ça avec seulement un biberon pour lancer une femelle un peu plus petite au début. Aucun symptôme respiratoire jusqu’au sevrage. Mission accomplie !

Niveau types moins de couleurs que prévu : Tropetit ne portait pas le bleu russe et Hellébore ne portait ni le burmese ni le noir, ce qui a simplifié le problème. L’identification du type de poils (entre cama rex, rex français et double rex) s’est avérée plus difficile que prévue et l’avenir nous dira si nous avons vu juste !

Les petits mâles ont effectué leur sevrage social ici lors de leur sixième semaine. Leur comportement à l’arrivée chez les adoptants et pour leur intégration est pour l’instant parfaitement satisfaisante, ainsi que l’évolution de leur poids (100g passés pour presque tous les ratons le jour de l’adoption et dans les jours suivants pour les autres).

Bilan et suivi

SxNomAdoptantDescriptionDécèsÂgeCauseObservations
FAstiViviAgouti irish rex
FCaratViviWheaten burmese siamoise hooded
FMobydickGaëlleRussian wheaten burmese himalayenne (?) lisse Repro avec ETR Peppermint Mocha, 6 petits nés le 28 juin 2017.
FFinetteMuf & WufWheaten burmese siamoise irish lissePetit poids de naissance, bien rattrapé à 6 semaines.
FRivaroseMuf & WufAgouti unie lisse
FHoney WhiskeyLyu'NamWheaten burmese himalayenne variberk rex
FFat Bottomed GirlVltavaAgoutie rex variberk
FVeuve ClicquotDuneAgouti cama rex hoodedRepro avec MEL Calcifer, 6 petits nés le 15/04/2017.
MAjaniDuneSiamois bareback double rex
MBaron de RotschildDuneAgouti uni double rexRepro prévue avec IND Vicomtesse Héricart de Thury.
MBoubouleKristinaWheaten burmese himalayen berkshireRepro prévu avec DEL Asphodèle.
MCrémant du JuraLoulou39Agouti irish double rexCastré pour problèmes comportements en octobre 2017.
MDom PérignonLorienAgouti variberk étoilé lisse
MDouglas StamperAnge69Agouti bareback rex
MHercule PoivrotArtefactWheaten burmese siamois uni rexInflammation pulmonaire chronique de cause indéterminée, traité par inhalations de cortisone en cures périodiques.
MMartinHoopAgouti berkshire rex
MNaginiNualanAgouti variberk lisse

Le post de naissance et le suivi de portée sont consultables sur SRFA.

Top