La vie à bord

Il était un petit navire, il était un petit navire…

Les bébés rats, les calculs de probabilités, c’est bien, mais c’est pas souvent. Sur le bateau, ce qui compte vraiment, c’est les fondamentaux. Manger. Dormir. Ne nous voilons pas la face ! Ce qui fait le quotidien des matelots, l’essentiel de leur vie, c’est avant tout la popotte et les espaces de vie quotidienne, bref, les « conditions de vie ». Voici celles de nos pirates.

Les quartiers des marins présentent l’ensemble des cages disponibles pour héberger nos matelots : la cage principale, et toutes les autres, suivant les situations.

C’est triste, de vivre en cage ? Je culpabilisais de les « enfermer », au début. Et puis, j’ai vu que quand la cage était accessible à tout moment de la sortie, les rats y retournaient d’eux-mêmes pour dormir. Le second m’a dit un jour : tu te vois, toi, jetée hors de ton appart par quelqu’un de bien intentionné t’exhortant : « Vas-y, sois libre ! » Les rats comme nous sont rassurés d’avoir un espace familier, à eux. Evidemment, cela leur évite aussi des dangers (rongeage de fils électriques, par exemple), et protège la cabine du Capitaine. Ce qui n’empêche pas, évidemment, de leur offrir un habitat adapté, riche en cachettes et en jeux, sain et tout confort.

La cambuse, c’est l’endroit le plus stratégique de tout le bateau.

L’endroit où on fait à man-ger.

L’équipage a changé trois fois de bateau depuis qu’on s’est lancé dans la piraterie. La capacité des matelots à localiser en moins d’une heure la nouvelle cambuse m’épatera toujours.

Alors il y a le quotidien (et le quotidien alimentaire, sur un bateau, c’est d’un triste, comme chacun sait… vous verrez que tous les marins s’en plaindront !), et puis les extras, la boustifaille améliorée pour fêter un abordage, par exemple. Voyez de vous-mêmes à quel point les matelots sont mal nourris !

Les matelots aiment leur bateau, mais la vie serait quand même un peu triste s’ils étaient bouclés dans leur cabine ! Heureusement, ils peuvent monter sur le pont humer l’air frais, descendre de bord pour s’amuser un peu, fréquenter les tripots clandestins, … quelques mots sur les permissions au sol, les conditions de sortie et les plages de vie en liberté chez les Vigies Pirates.

Top